rectification

rectification [ rɛktifikasjɔ̃ ] n. f.
• 1314 chir.; de rectifier, par le bas lat. rectificatio « redressement »
1Action de rectifier (1o). Rectification d'un alignement. (1708) Math. Rectification d'une courbe, calcul de la longueur qu'elle aurait en ligne droite.
2Action de rectifier (2o), de rendre correct, conforme. Rectification d'un tracé, d'un calcul. Rectification d'acte de l'état civil, en cas d'erreur, d'omission. — Insertion de rectificatifs dans les journaux.
Techn. Rectification d'une pièce mécanique.
Chim. Méthode de purification d'un liquide par distillation. Rectification de l'alcool.
3Action de faire disparaître en corrigeant. La rectification d'une erreur.
4(1798) Correction, note ou parole rectificative. Permettez-moi une petite rectification. Apporter des rectifications.

rectification nom féminin (bas latin rectificatio, de rectificare, rectifier) Action de rectifier quelque chose : La rectification d'une faute. Mise au point qui apporte une correction : Apporter une rectification à la déclaration du témoin. Agroalimentaire Purification des spiritueux par une ou plusieurs distillations supplémentaires. Chimie Distillation fractionnée d'un liquide volatile soit pour en séparer les constituants, soit pour le purifier. Mathématiques Action de rectifier un arc. Mécanique Opération ayant pour objet le parachèvement à la meule d'une surface usinée. (C'est un procédé de finition qui s'applique à des surfaces planes ou cylindriques [portées de roulement, par exemple], ainsi qu'à des filetages, profils particuliers, cames, engrenages, etc., et qui permet de respecter des tolérances très serrées [de 0,01 à 0,001 mm].) ● rectification (expressions) nom féminin (bas latin rectificatio, de rectificare, rectifier) Demande de rectification, demande adressée, par requête, à un tribunal afin qu'il rectifie un jugement frappé d'erreurs ou d'omissions matérielles. Droit de rectification, possibilité pour le fisc de corriger les bases d'imposition compte tenu des déclarations erronées du contribuable. Droit de rectification, obligation, pour un journal, d'insérer gratuitement toute modification adressée par un dépositaire de l'autorité publique au sujet des actes de sa fonction, dans la mesure où ceux-ci auront été inexactement rapportés. ● rectification (synonymes) nom féminin (bas latin rectificatio, de rectificare, rectifier) Action de rectifier quelque chose
Synonymes :
Mise au point qui apporte une correction
Synonymes :
- mise au point

rectification
n. f.
d1./d Action de rectifier, de corriger ce qui est inexact. Rectification d'une erreur.
|| TECH Opération qui consiste à rectifier une pièce, en partic. une pièce métallique.
d2./d Action de rendre droit.
|| GEOM Rectification d'un arc de courbe: opération qui consiste à déterminer la longueur de cet arc.
d3./d CHIM Opération qui consiste à rectifier un liquide; nouvelle distillation.

⇒RECTIFICATION, subst. fém.
Action de rectifier; résultat de cette action.
A. — [Corresp. à rectifier A] Synon. redressement. Rectification d'une ligne, d'un tracé, d'une voie. Il ne s'agissait, en réalité, que d'une rectification de la route voiturière (VOGÜÉ, Morts, 1899, p. 100). La construction et la rectification de chemins vicinaux (BACQUIAS, Cons. gén. et cons. arrondiss., 1934, p. 28).
Spécialement
ARCHIT. Rectification d'un alignement. Destruction ou reconstruction d'un édifice conformément au plan d'alignement d'une rue ou d'une ville. Cette cour (...) avait disparu lors de la rectification, en 1857, de l'alignement des Tintelleries (A. FRANCE, Mannequin, 1897, p. 101).
MATH. Rectification d'un arc, d'une courbe, d'un cercle. Opération consistant à déterminer la longueur d'un arc, d'une courbe, d'un cercle par le calcul intégral. J'ai étudié la recherche des fonctions primitives et la rectification des courbes (LEBESGUE, Intégr. et rech. fonctions primit., 1904, p. VI).
B. — [Corresp. à rectifier B] Synon. amendement, correction, modification.
1. [La rectification porte sur la forme, le tracé d'une chose] Rectification d'un plan. Une rectification de front au bénéfice de nos armées (FOCH, Mém., t. 1, 1929, p. 261). Entre pays qui acceptent l'essentiel de l'économie de marché, sans rectifications de frontières (PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p. 138).
Spécialement
HABILL. Modification apportée sur un vêtement après un essayage. Synon. retouche. Enlevez le jupon pour exécuter les rectifications, puis montez la ceinture (Lar. mén. 1926).
TECHNOL. ,,Meulage de précision, ayant pour but de donner à une pièce une finition parfaite des surfaces et de corriger de petites erreurs de dimensions`` (DEW. Technol. 1973). Le portage des coussinets est donc à corriger en conséquence par une rectification soigneuse des coussinets au grattoir (AMBROISE, Monteur mécan., 1949, p. 16).
2. CHIM. Opération destinée à améliorer la qualité d'un alcool par une seconde distillation permettant d'éliminer les produits les plus volatiles (d'apr. CLÉM. Alim. 1978). Rectification d'un alcool, de l'éther. Par la rectification, le pétrole devient blanc et plus soluble dans l'alcool aqueux (KAPELER, CAVENTOU, Manuel pharm. et drog., t. 2, 1821, p. 537).
C. — [Corresp. à rectifier C] Synon. correction, rectificatif.
1. [La rectification porte sur une opération mathématique] Rectification d'un compte, d'une facture, d'un relevé. Les rectifications à faire doivent être signalées dans le plus bref délai, et accompagnées des justifications nécessaires (Lar. comm. 1930).
2. [La rectification porte sur ce qui est dit ou écrit] Rectification d'une assertion, d'une déclaration, d'une lettre, d'un manifeste, d'un texte, d'une théorie. Je suis forcé cette fois à une rectification publique (HUGO, Corresp., 1869, p. 180). (Elle esquisse une rectification, et rougit). « Enfin, il n'y a pas à dire: l'idée que vous allez bientôt me quitter m'est très dure, très dure... » (MARTIN DU G., J. Barois, 1913, p. 481).
Sauf rectification. À moins qu'un texte ou une déclaration ne vienne infirmer ce qui a été dit. Ci-contre, sauf rectification, tu trouveras ton compte pour février (HUGO, Corresp., 1867, p. 21).
Spécialement
DR. Rectification de jugement. ,,Décision d'un tribunal ayant pour objet de réparer une erreur matérielle constatée dans la rédaction d'un jugement`` (CAP. 1936). Rectification d'acte de l'état civil. ,,Redressement des erreurs, omissions ou énonciations prohibées se trouvant dans un acte de l'état civil, en vertu d'une ordonnance du président du tribunal civil ou d'un jugement dont le dispositif est transcrit sur les registres à sa date et mentionné en marge de l'acte ainsi modifié`` (CAP. 1936). Lorsque la rectification d'un acte de l'état civil sera demandée, il y sera statué, sauf l'appel, par le tribunal compétent, et sur les conclusions du commissaire du gouvernement (Code civil, 1804, art. 99, p. 22). Droit de rectification. ,,Pouvoir pour le fisc, de passer outre aux déclarations du contribuable, afin d'en corriger les insuffisances ou d'en réparer les omissions`` (CAP. 1936). Rectification d'office. Rectification pour embarquement. [Dans la pratique des transports maritimes] ,,Reçu donné par le transporteur avant l'embarquement des marchandises et qui remplace le connaissement indiquant le navire sur lequel les marchandises ont été embarquées`` (CAP. 1936).
INFORM. Texte rectificatif destiné à être inséré dans un journal pour rétablir la vérité à propos de ce qui a été dit ou écrit précédemment. Synon. démenti, rectificatif. Publier une rectification. J'ai donc envoyé ma rectification au Courrier populaire, sous pli recommandé (DUHAMEL, Combat ombres, 1939, p. 192).
3. [La rectification porte sur le domaine des idées] Rectification d'une pensée, d'une doctrine. En tenant compte des rectifications que Fustel de Coulanges et son école ont apportées sur nos origines (BAINVILLE, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 7).
D. — [Corresp. à rectifier D] Rectification de fautes. Pourtant il n'était pas fâché de jouer un peu, lui-même, à l'indispensable, en présentant au directeur les rédactions de Chavarax parsemées de larges traits d'encre et de rectifications en marges (COURTELINE, Ronds-de-cuir, 1893, 3e tabl., I, p. 92). La correction sur le plomb est la rectification d'erreurs accidentelles ou provenant de la distraction et de l'ignorance (É. LECLERC, Nouv. manuel typogr., 1932, p. 96).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. a) 1314 (HENRI DE MONDEVILLE, Chir., éd. A. Bos, § 831, t. 1, p. 203: rectification des levres [d'une plaie]); b) 1611 « distillation réitérée pour rendre un liquide plus pur » (COTGR.); c) 1798 rectification d'un compte (Ac.). Empr. au b. lat. rectificatio « redressement » (de rectificare, v. rectifier). Fréq. abs. littér.:137.

rectification [ʀɛktifikɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1314, chir.; dér. sav. de rectifier, par l'interm. du bas lat. rectificatio « redressement ».
1 Action de rectifier (1.). || Rectification d'un alignement.(1708). Math. || Rectification d'une courbe (étym. : sa réduction à une droite) : calcul de la longueur d'un arc de courbe, notamment par le calcul intégral.
2 Action de rectifier (2.), de rendre correct, conforme. || Rectification d'un tracé, d'un calcul, d'un compte.
a (1835). Dr. || Rectification d'acte de l'état civil, en cas d'erreur, omission, énonciation prohibée. || Rectification de jugement, en cas d'erreur matérielle dans la rédaction d'un jugement. || Rectification de vote.(Admin. fisc.). || Droit de rectification : droit pour le fisc de corriger les insuffisances ou omissions dans les déclarations. || Rectification d'office.
b Presse. Insertion de rectificatifs dans les journaux, obligatoire en certains cas.
c Techn. || Rectification d'une pièce mécanique. Alésage, meulage, etc.
d Chim. Méthode de séparation qui, en une seule opération, donne les mêmes résultats qu'une suite de condensations ou de séparations fractionnées. || La rectification consiste à faire barboter les vapeurs du mélange dans des liquides de plus en plus riches en constituant le plus volatil. || Rectification de l'alcool. Rectifié.
tableau Vocabulaire de la chimie.
3 Action de faire disparaître en corrigeant. || Rectification d'une erreur, opposé à apurement (comptab.). || Rectification d'erreurs au journal, par insertion d'un article dit de redressement (les ratures, grattages, etc., étant interdits).
4 (1798). Correction, modification, note ou parole rectificative. || Rectification en marge (→ Indispensable, cit. 13). || Adresser, faire une rectification, un rectificatif. || Permettez-moi une rectification. Point (mise au), réserve.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Rectification — Rec ti*fi*ca tion (r?k t?*f?*k?1sh?n), n. [Cf. F. rectification.] 1. The act or operation of rectifying; as, the rectification of an error; the rectification of spirits. [1913 Webster] After the rectification of his views, he was incapable of… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Rectification — has the following technical meanings. *Rectification, in astrology * Rectification (chemistry) *Chinese history see Cheng Feng *Rectification (geometry) truncating a polytope by marking the midpoints of all its edges, and cutting off its vertices …   Wikipedia

  • rectification — index accommodation (adjustment), adjustment, collection (payment), compensation, correction (change) …   Law dictionary

  • Rectification — (v. lat.), 1) Berichtigung, Gehörigmachen; 2) Berichtigung eines Urtheils, einer Meinung, Hebung des falschen Scheins; 3) wiederholte Destillation einer schon destillirten Flüssigkeit, um sie noch reiner zu erhalten. Dazu dient der Rectificator… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Rectification — Rectification, lat. deutsch, Berichtigung; die Verwandlung eines Bogens einer krummen Linie in eine ebenso gerade; die wiederholte Destillation, um einen Stoff so rein als möglich darzustellen, z.B. rectificirter Weingeist; rectificiren, läutern …   Herders Conversations-Lexikon

  • rectification — late 14c., from O.Fr. rectificacion (14c.) or directly from L.L. rectificationem (nom. rectificatio), noun of action from pp. stem of rectificare (see RECTIFY (Cf. rectify)) …   Etymology dictionary

  • rectification — (rè kti fi ka sion ; en vers, de six syllabes) s. f. 1°   Action de rectifier, de rendre droit. La rectification d une route. 2°   Action de corriger ce qui est fautif. La rectification d une erreur, d un compte. •   Les jugements de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • RECTIFICATION — n. f. Action de rectifier, de corriger ce qui est fautif. Travailler à la rectification d’un compte. Rectification d’un acte public. Rectification d’un vote. Permettez moi une rectification. Il se dit, en termes de Chimie, d’une Opération par… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • RECTIFICATION — s. f. Action de rectifier. Travailler à la rectification d un compte. Rectification d un acte public, d un acte de l état civil.   Il se dit, en Chimie, d Une opération par laquelle une liqueur distillée est rendue plus pure au moyen d une ou de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Rectification — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Rectification est un procédé mécanique de traitement de surface Rectification est un procédé de séparation en génie chimique La rectification d une courbe …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.